Le Community Management

Le Social Media Optimization (SMO) s’inscrit directement au cœur de la communication digitale. Il constitue un élément clé dans la communication globale d’une entreprise, d’une marque mais aussi d’une institution, une association et bien d’autres organismes. Cet article vise à définir cette technique et l’ensemble des éléments clés pour maîtriser et améliorer ce levier directement lié à la visibilité d’une entreprise.

définition du social media optimization

Le SMO est une stratégie mise en place sur les réseaux sociaux, et par extension sur les médias sociaux, visant à développer la visibilité, la notoriété et l’image d’une entreprise, d’une marque, d’une personnalité, d’un site internet… Le Social Media Optimization est un pilier du marketing digital, qui prend de plus en plus d’ampleur au sein des stratégies de communication. Son champ d’action est relativement large car il répond à plusieurs objectifs.

Son nom s’inspire du Search Engine Optimization (SEO), ou référencement naturel qui consiste à optimiser un site internet ou un blog pour qu’il soit mieux positionné dans les pages de résultats des principaux moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing, Ask…). Nous verrons plus tard dans cet article que cette inspiration n’est pas dû au hasard : le Social Media Optimization participe au référencement naturel d’un site web.

Objectifs du social media optimization

Le Social Media Optimization a pour objectif principal d’augmenter la visibilité d’un site internet, d’une marque ou d’une entreprise grâce à une présence sur les réseaux sociaux. Pour cela, il existe une grande diversité d’outils pour arriver à atteindre les objectifs.

Les outils et médias sociaux à disposition

Le but principal du Social Media Optimization est de renforcer la présence d’une entreprise sur les médias sociaux. Globalement, les community managers, responsables de communication, webmarketers peuvent utiliser un panel d’outils riches et variés pour optimiser la présence en ligne d’une entité. Ces outils peuvent être divisés en deux catégories complémentaires.

 

La première catégorie concerne l’ensemble des fonctionnalités techniques d’un site web ou d’une page de réseau social qui facilitent la viralité d’un contenu. Les internautes sont invités à partager et/ou à relayer le contenu de la marque vers une autre cible ou vers un autre site internet. On retrouve dans cette catégorie : les boutons de partage d’une page ou d’un article vers les réseaux sociaux ou via l’email, le flux RSS, le partage sur des plateformes d’information communautaires comme Reddit ou encore des codes sources “prêt à l’emploi” à intégrer sur un autre site internet comme pour une vidéo Youtube ou Vimeo.

 

La deuxième catégorie regroupe l’ensemble des supports ou des pages, en dehors du site internet, sur lesquels les contenus du site sont relayés. On retrouve ici l’ensemble des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Snapchat…) où l’entreprise va partager du contenu et/ou diriger le trafic vers le site internet de l’entreprise. Les blogs participent aussi au Social Media Optimization, soit parce que le blog appartient à l’entreprise (Owned Media), soit car c’est un billet sponsorisé (Paid Media : sélection de produits d’un site e-commerce…) ou encore un article qui mentionne une entreprise, une marque ou un produit gratuitement (Earned Media).

Le smo complément du référencement naturel seo

Il est donc assez facile d’en déduire que le SMO va être un atout et se montrer complémentaire d’une stratégie de référencement naturel et de visibilité digitale globale. Le premier avantage d’une bonne stratégie SMO est l’acquisition de trafic vers le site internet, ce qui peut entraîner davantage de ventes sur un site e-commerce. Ces visiteurs pourront venir grossir les communautés existantes et les dynamiser : des nouveaux membres, c’est aussi de nouveaux échanges, de nouvelles idées et donc plus de viralité. De plus, le trafic obtenu via une publication sur Facebook ou un lien d’un article de blog est souvent très qualifié : l’internaute cherche un contenu précis en cliquant sur ce lien. La conversion (ventes, consultations, inscription newsletter…) est donc plus probable.

 

L’importance du contenu dans une communication sur les réseaux sociaux et un site internet optimisé n’est plus à démontrer. Il sera plus rentable de passer du temps sur un contenu qui sera diffusé à 2 endroits : le site web et les réseaux sociaux. De plus, les différentes publications de contenu sur un blog permettent de booster le référencement naturel de votre site. Les moteurs de recherche apprécient de découvrir un nouveau contenu pour enrichir internet, retiennent que votre site est mis à jour régulièrement et favoriseront son positionnement dans les SERP. La rédaction d’un contenu web optimisé est un atout supplémentaire pour attirer l’attention des moteurs de recherche et donc des internautes.

 

Enfin, la viralité de votre contenu supposé qualitatif peut aussi vous offrir des partages et des mentions très intéressantes. Le maillage interne fournit à la fois une navigation plus fluide pour les internautes humains mais aussi pour les robots, ce qui améliore le référencement naturel (grâce notamment au transfert de popularité, appelé aussi « jus de lien »). Les liens externes, et notamment les liens entrants (backlinks), forment une grande partie de la stratégie de référencement naturel. Leur obtention est chère ou complexe : le contenu joue alors un rôle unique afin d’obtenir des liens de sites de qualité avec une bonne réputation auprès des moteurs de recherche. Pour toutes ces raisons, on peut dire que le Social Media Optimization est un excellent atout pour améliorer son référencement naturel. En effet, les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle majeur dans une stratégie de linkbaiting afin de rechercher davantage de backlinks naturellement en diffusant son contenu.

mise en place du smo

Il est important de rappeler les bases de cette technique de Social Media Optimization notamment si vous n’avez pas encore de pages sur les réseaux sociaux :

1. Choisissez un nom d’utilisateur cohérent avec la communication (ton, vocabulaire technique…) et assez simple pour être trouvé facilement par votre cible. N’hésitez pas à choisir une dénomination en rapport avec votre activité si votre nom est commun à beaucoup d’entreprises : @La-Fabrique-Bistro plutôt que @La-Fabrique. Cela vous permettra d’être mieux positionné si un internaute vous cherche. Enfin, un nom d’utilisateur identique pour tous vos réseaux sociaux permet une meilleure visibilité et une véritable identité numérique.

2. Paramétrez vos comptes pour être le plus clair possible sur votre activité. Les internautes passeront peu de temps sur cette page mais c’est une belle opportunité pour parler de vous. Soyez direct avec un discours dynamique et pertinent ! Vous pourrez aussi ajouter le lien vers votre site internet pour améliorer le maillage autour de celui-ci (backlinking) et acquérir du trafic.

3. Créez ou partagez un contenu de qualité qui a été bien pensé pour avoir une stratégie de communication digitale cohérente. Si d’après Bill Gate « Content is King », c’est aussi le cas pour les réseaux sociaux. Les internautes auront tendance à bouder les publications trop nombreuses, peu intéressantes ou avec un contenu de faible qualité. Boudés par les internautes, vous le serez aussi des algorithmes chargés de noter votre contenu : c’est la double punition.

4. Interagissez avec les internautes. Les réseaux sociaux sont populaires aussi parce qu’ils réduisent la barrière entre les entreprises, les influenceurs et les clients. La communication, c’est parler et écouter : les échanges et les partages de contenu doivent être valorisés.

 

A lire également :

E-réputation

Veille

mautic is open source marketing automation