ERGONOMIE

QU’EST-CE QUE L’ERGONOMIE ?

Alain Wisner, médecin et fondateur de l’ergonomie française, la définissait ainsi : « L’ensemble des connaissances scientifiques relatives à l’Homme nécessaires pour concevoir des outils, des machines et des dispositifs qui puissent être utilisés avec le maximum de confort, de sécurité et d’efficacité. »

Avec le développement des nouvelles technologies, l’ergonomie a dû s’adapter au web, qui n’est au final qu’un dispositif de plus destiné à faciliter la vie de ceux qui en font usage. Ainsi, l’ergonomie d’un site web correspond tout simplement à sa capacité à répondre aux attentes des utilisateurs en terme d’utilisation. Elle repose sur deux composantes : l’efficacité (apporter une réponse appropriée à un besoin) et l’utilisabilité (garantir un confort et une sécurité d’utilisation). En résumé, on tente de se mettre à la place de l’utilisateur pour définir ses besoins, et ainsi orienter la conception du site pour tenter d’y répondre le plus précisément possible.

Pourquoi faire une architecture de site ?

Construire l’architecture de votre site internet est une étape inévitable dans sa création. Beaucoup plus importante qu’elle n’y paraît, elle sera déterminante pour votre business, car elle participe activement à la conversion de vos visiteurs en acheteurs. En effet, l’architecture d’un site influe directement sur la façon dont l’utilisateur va le parcourir et convertir (tunnel de conversion / parcours client). En SEO, l’architecture est aussi importante pour le budget crawl.

En effet, plus la navigation sur votre site est compréhensible, simple, intuitive et cohérence, plus le robot de Google favorisera vos pages web pour apparaître dans ses pages de résultats. Par ailleurs, si l’internaute trouve rapidement ce qu’il cherche, c’est-à-dire en un nombre très limité de clics, il sera non seulement satisfait, mais également plus susceptible de convertir.

Il est nécessaire de penser votre architecture de site en fonction de vos objectifs : vente de produits, actualités, services… Mais également en fonction de vos cibles. Par conséquent, lors de la création de votre architecture de site vous devez penser en tant qu’utilisateur, afin de satisfaire vos visiteurs (besoins et attentes), mais également le robot de Google.

Construire une architecture est un exercice particulièrement difficile. En effet, il n’est pas évident d’organiser son contenu. Pourtant, elle permet non seulement d’avoir une vision globale de votre site web, mais également des parcours de navigation de vos visiteurs. Ainsi, vous pouvez guider vos internautes en fonction de vos objectifs.

En savoir plus sur l’architecture de site.

Le responsive design

Le Responsive Web Design (RWD) regroupe l’ensemble des techniques à mettre en place pour qu’un site internet s’auto adapte à la taille de l’écran de l’utilisateur. En d’autres termes, c’est une approche de conception web qui cherche à construire les sites internet en fonction de l’expérience utilisateur, soit une expérience de lecture et de navigation optimale, quel que soit l’appareil et la taille de l’écran sur lequel il consulte le site (smartphone, tablette, ordinateur…).

En savoir plus sur le responsive design.

L’expérience utilisateur

L’expérience utilisateur, également appelée UX design, regroupe toutes les techniques webmarketing qui visent à toucher une cible utilisateur, en la plaçant au centre du processus et de la stratégie. L’UX cherche avant tout à créer une expérience agréable pour l’utilisateur, afin de l’inciter au mieux à convertir.

Attention, en revanche, l’expérience utilisateur n’est pas seulement esthétique, c’est une réelle stratégie qu’il est nécessaire de mettre en place accompagnée d’un professionnel du webdesign, qui saura vous guider dans ce processus.

En savoir plus sur l’expérience utilisateur.

Les critères d’ergonomie

L’ergonomie d’un site web repose sur plusieurs critères basés sur la psychologie de l’être humain : ses processus de mémorisation, ce qui attire son regard, les arguments qui l’incitent à réaliser une action… Ainsi, un site web doit répondre à différentes exigences pour garantir une efficacité et un confort d’utilisation.

– La sobriété : un site simple, épuré et peu chargé permettra un accès plus facile à l’information. A l’inverse, un site surchargé avec beaucoup d’images animées risquent de perdre l’utilisateur, qui ne saura plus où porter son regard.

– La lisibilité : un texte aéré et structuré est essentiel, étant donné que le temps de lecture sur écran augmente de 25 % par rapport au papier. De plus, les éléments doivent être hiérarchisés par ordre d’importance, avec des titres de différents niveaux pour faciliter la lecture.

– L’utilisabilité : la facilité et la liberté de navigation de l’internaute, ainsi que sa facilité à se repérer dans le site, sont extrêmement importantes. Ainsi, une structure homogène et une présentation uniforme aident l’utilisateur à s’y retrouver facilement. Le visiteur doit pouvoir accéder à l’information désirée en un nombre minimum de clics.

– La rapidité d’affichage / vitesse de chargement : le temps de chargement du site ne doit pas être trop long, car la majorité des internautes n’attend pas plus de 15 secondes avant de perdre patience et de quitter le site. Il faut donc optimiser la taille de ses images et leurs dimensions pour optimiser la vitesse d’affichage.

– L’interactivité : le tout est de rendre le site interactif, c’est-à-dire de faciliter les échanges entre le visiteur et le site web. Il faut ainsi faciliter la prise de contact et la conversation, en proposant à l’internaute de donner son avis par exemple.

– L’adaptabilité : le contenu du site doit, dans la mesure du possible, être personnalisable selon les besoins et les envies de l’utilisateur. De plus, il doit être adaptable aux différents supports et tailles d’écran afin de garantir une expérience agréable quels que soient les usages (ce que l’on appelle le responsive design).

– L’accessibilité : idéalement, le site doit être accessible à tous, y compris les malvoyants et non-voyants. Il faut ainsi prêter attention aux formats, au choix des couleurs utilisées, aux attributs alternatives des balises images, etc.

Vous avez peut-être entendu parler de la règle des 3 clics, selon laquelle un internaute doit pouvoir accéder à n’importe quelle information en 3 clics au maximum. Cette règle n’est plus une vérité universelle, mais elle est un bon point de départ pour guider l’ergonomie vers une interface simplifiée et des menus clairs et accessibles.

De plus, on distingue l’efficacité d’un site web et son efficience :
– L’efficacité, comme nous l’avons vu, est la capacité d’un site à répondre à un besoin ; l’internaute doit pouvoir effectuer l’action pour laquelle il est arrivé sur le site de la manière la plus simple possible.
– L’efficience d’un site signifie que celui-ci doit permettre à l’internaute d’effectuer son action rapidement, de manière intuitive, et avec le moins d’erreurs possible. L’efficience peut être évaluée grâce à un ratio « résultats atteints / ressources mobilisées ».

Ce qu’il faut retenir sur l’ergonomie

Dans la création d’un site web, l’ergonomie est une étape obligée pour une stratégie web optimale. Elle consiste à faire se rencontrer :

dans le but notamment d’améliorer les conversions de vos visiteurs.

mautic is open source marketing automation